fbpx
adprono.contact@gmail.com

Le ROC : ma statistique clé dans les paris sportifs

L'investissement de demain 📊🤑

Avoir une bankroll conséquente

Le ROC : ma statistique clé dans les paris sportifs

1- Le ROC : est-ce l’indicateur le plus important dans les paris sportifs ?

Contrairement au Retour Sur Investissement, peu de parieurs ou pronostiqueurs vous parlent du Retour Sur Capital (ROC). Pourtant, c’est une statistique clé, qu’il ne faut pas négliger.

2- Le ROC : qu’est-ce que c’est ?

Le ROC (Retour On Capital), est tout simplement le rapport entre votre bénéfice et votre bankroll. Cette statistique montre directement si tu es en bénéfice ou non. Néanmoins, je préfère qualifier cet indicateur comme une statistique long terme contrairement au ROI, qui lui rentre dans les détails et dans la notion de qualité de vos paris.

Personnellement, j’utilise le Retour Sur Capital mensuellement minimum pour me fixer des objectifs de bénéfices. Il est encore plus parlant sur l’année.

Ainsi, il est possible d’avoir un ROC de 100 % à la fin de l’année, avec un tout petit ROI (2-3 %), pour cela, il suffit juste de jouer sur le volume de vos paris. C’est-à-dire qu’il va falloir réaliser beaucoup de paris dans l’année.

Quand j’ai découvert cette statistique, j’ai fondamentalement changé ma manière de parier (je te ferais un article à ce sujet). Je me suis tout simplement focalisé sur le ROC et non le ROI.

3- Le Retour sur capital : comment le calcule-t-on ?

On calcule cet indicateur de la manière suivante : ROC = (les gains ou pertes totales /la bankroll) * 100. Comme tu peux le remarquer, on exprime le Retour Sur Capital en pourcentage.

Une bankroll ridicule

Exemple de calcul : on prend la situation d’un parieur qui a une bankroll de 100 €. Celui-ci est en bénéfice de 300 € en 1 semaine. ROC = (300/100) * 100 = 300 %.

Je te conseille le site bet-analytics, tu as juste à rentrer les informations concernant tes pronostics et lui te calcule tes indicateurs importants automatiquement.

4- Interprétation du résultat

Dans l’exemple ci-dessus, nous sommes dans une situation « ridicule », où la notion de ROC n’est pas pertinente pour plusieurs raisons :

  • Le parieur a une petite bankroll.
  • Il ne respecte sûrement pas une gestion de bankroll. Ainsi, son bénéfice est énorme par rapport à son capital, car il est en réussite.
  • Période beaucoup trop courte pour juger cet indicateur.

Pour conclure, je te conseille de t’intéresser attentivement au ROC, car il pourrait te faire découvrir les paris sportifs sous un angle différent. Néanmoins, c’est un indicateur pertinent sur le long terme (minimum mensuellement), qui prends tout son sens sur 1 année minimum. Il faut également être un parieur sérieux, qui respecte les règles de gestion de mise.

 

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire